nettoyer sac en daim

Comment nettoyer un sac en daim ?

Après vous avoir présenter nos astuces pour nettoyer un sac en cuir, nous nous attaquons cette fois-ci au daim, autrement appelé « cuir retourné » pour éviter les quiproquos.

Pour nettoyer un sac en daim, il existe plusieurs solutions plus ou moins efficaces en fonction de la nature de la tâche. Nous allons tout vous expliquer dans cet article.

 

La Terre de Sommières

La première ; et surement la plus simple et la moins onéreuse des solutions : la Terre de Sommières.

Elle se trouve partout en grande surface avoisinant le prix de 5 euros. Il faut saupoudrer largement les endroits où le cuir est taché et laisser ensuite agir le produit durant 1 à 2 jours. Il devrait absorber la tâche. Puis avec une brosse à daim et du crêpe venir frotter et rebrousser le poil très délicatement et de manière circulaire.

Si cela ne fonctionne pas, il faut s’armer de patience et reproduire l’opération, mais cette fois pendant 1 semaine de temps de pose afin que la Terre de Sommières fasse effet.

Pour résumer, la terre de Sommières fait de véritables miracles ! Elle est très simple d’utilisation et nous l’utilisons régulièrement dans le nettoyage de toute maroquinerie en daim car c’est un produit naturel et doux qui n’est pas agressif comme l’alcool, le vinaigre, l’ammoniac ou encore le White-spirit que nous déconseillons fortement.

La Terre de Sommières a de véritables qualités notamment pour les taches de gras puisqu’elle va avoir pour effet de les absorber et diminuer l’auréole.

Néanmoins, vous l’avez bien compris, elle ne traite pas tous les types de tache comme l’eau par exemple.

 

La teinture

Dans les autres cas, Il faudra donc opter pour une teinture afin de redonner l’aspect d’origine de votre sac en daim et plus majoritairement de l’ensemble de la maroquinerie.

Pour une application sur daim, toutes les teintures doivent être réalisées à l’aide d’un pistolet (aérosol) et non plus avec le pinceau. Avant de déposer la première couche de teinture, pensez à brosser délicatement le poil à l’aide d’une brosse à crêpe et à daim.

Pour la teinture sur daim, il n’est pas nécessaire de préparer le cuir. La teinture peut être posée directement via le pistolet. Et Il faudra reproduire l’opération une à trois fois en fonction de l’état du daim et surtout laisser reposer le cuir entre chaque étape.

Une fois la teinture appliquée et sèche, il faut venir brosser de nouveau le daim puis vernir abondamment le sac (2 couches environ) pour que la teinture prenne et résiste dans le temps.

Enfin, il faudra bien penser à nourrir le cuir avec de la crème essentielle de type Famaco, comme nous l’avions évoqué dans notre précédent article : « comment nettoyer un sac en cuir ? ». La touche finale c’est l’imperméabilisant.

Avec ce procédé, vous êtes certain de retrouver votre sac comme neuf ! Il reste selon nous le moyen le plus efficace et permanent.

Post a Comment